dimanche 6 juin 2010

Bounty

Voilà une semaine que je fais une thèse sur le sujet, j'ai parcouru la blogosphère culinaire et rebondissant de lien en lien chez Sucrissime, le Palais des lys, Iza, pour tout apprendre sur les proportions, le tempérage du chocolat noir, la manière idéale d'enrober la farce à la noix de coco, le décor, le séchage, la conservation, la blogographie est impressionnante sur le sujet, j'avais la pression ! Hier midi je me suis lancée (c'est qu'il faut du temps pour ces petites choses là) et nous avons goûté les bounty ce matin, après refroidissement, car il faisait beaucoup trop chaud hier soir pour que les jolies barres chocolatées veuillent bien sécher.

Verdict, ça valait la peine d'essayer ! Je comprends que la recette attire de nombreuses cuisinières et ça donne envie de faire des expériences (double enrobage par exemple) pour aller plus loin dans la gourmandise. Mise à part l'enrobage et la mise en forme, pas de difficulté majeure, si ce n'est de ne pas succomber !




Les ingrédients pour 12 bounty

150 g de chocolat noir
60 g de noix de coco
60 g de lait concentré sucré

Dans un saladier, verser la noix de coco
Ajouter environ la même quantité de lait concentré sucré pour former une pâte malléable
Etaler et aplatir la pâte sur une feuille de papier de cuisson dans une assiette ou un plat carré
Mettre au réfrigérateur 3 heures
Couper en carré et remettre au réfrigérateur pour durcir encore la pâte




Couper le chocolat en carrés et en faire fondre la moitié au bain-marie. C'est là qu'intervient le tempérage. Je n'ai pas de thermomètre, mais j'ai essayé de comprendre le principe pour obtenir des bounty les plus brillants possibles, comme des chocolats du commerce.
Une fois la moitié du chocolat fondu, retirer le saladier de la casserole de bain marie, plonger le saladier dans l'eau froide et laisser la température descendre. Une fois les carrés dissous, remettre le saladier dans la casserole et remonter la température. La texture ainsi obtenue est plus facile à travailler.
Enrober les carrés de noix de coco, ce qui n'est pas facile, avec une fourchette (sans piquer), faire tomber le surplus de chocolat
Mettre les pavés ainsi obtenus sur une feuille de cuisson (et non comme moi sur un fond de plat à charnière "pour faire joli" au risque d'avoir un mal fou à les décoller - ce n'est pas pour rien que les chocolatiers font vibrer leurs plaques !) et les laisser sécher.


Placer au réfrigérateur le temps de durcir, si la température extérieure est trop élevée.
Déguster !

Encore une petite photo ?

9 commentaires:

  1. Merci Iza :)
    ils ont eu chaud tout de même...
    J'ai repris ton décor à la fourchette, de toutes mes recherches, c'était le plus réussi !

    RépondreSupprimer
  2. ça m'a l'air tout à fait extraordinaire !! Pitié, gardez m'en quelques uns pour ma prochaine visite !!! J'ai fait une tentative "chocolats" à Noël qui fut, mis à part les orangettes, passablement râtée...ça me donne envie de m'y remettre !

    RépondreSupprimer
  3. Une vraie réussite qui me redonne envie d'en faire! Merci pour le clin d'oeil!

    RépondreSupprimer
  4. La prochaine fois, j'en ferai davantage !
    12 ce n'est vraiment pas assez !

    Merci les filles, vos commentaires me vont droit au cœur, vous êtes les muses de ma cuisine ;o)

    RépondreSupprimer
  5. Huum j'adore les boutny maison!!

    RépondreSupprimer
  6. desolee ce ne sont pas tout à fait les meme photos sur miamion. par contre on les retrouve ici http://blog.dessine-moi-un-prenom.com/recette-des-bounty-maison/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à moins que vous ayez plusieurs blog , je pense qu elle ont été volées

      Supprimer
    2. Oui Sandy, les deux blogs m'appartiennent ;)
      Merci malgré tout. Bonne soirée.

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails