mercredi 30 septembre 2009

Fondant au chocolat et beurre salé

Tout a commencé un beau jour un peu maussade, le type "loose"... Vous savez, ceux dont on espère la fin avant même que midi n'ait sonné. Un samedi... Tout à préparer pour des amis qui venaient dîner. Bref bref..... Me voilà en train de concocter un tiramisu au beurre salé, parce que mon homme adore ça. Je suis fatiguée, pleine de stress non évacué de la semaine, soucieuse et peu concentrée, à battre mon mascarpone avec mes oeufs et mon sucre, en négligeant toutes les étapes académiques (battre les oeufs avec le sucre avant de rajouter le mascarpone). Résultat : une crème liquide d'un côté (au lieu de cet appareil mousseux et crémeux que l'on est sensé verser sur des biscuits imbibés de café et de liqueur), et du caramel au beurre salé de l'autre (que j'avais pris soin de préparer en amont). Que faire avec tout cela ? Après un moment de découragement, j'ai réalisé que tous les ingrédients utilisés étaient bons, et "basiques" dans les préparations pâtissières. Donc, je me devais de transformer cet échec en réussite. Et pourquoi pas un gâteau, fondant, moelleux, et fort en chocolat noir ? J'étais partie dans une aventure qui ne fut pas sans me rappeler l'histoire des Soeurs Tatins (par analogie, non par excellence.... Restons modeste que diable !!). Le résultat fut si savoureux et surprenant que j'eus envie de partager cette expérience.....

Ingrédients
  • 1 pot de mascarpone
  • 2 grosses c. à soupe de fromage blanc
  • 2 oeufs entiers (séparez les blancs des jaunes)
  • 60 g de sucre
  • 150 g de chocolat noir (au moins 70% de cacao)
  • 30 g de beurre salé
  • 1 c. à soupe de rhum
  • 40 g d'amandes en poudre
  • 20 g de farine

Caramel au beurre salé :
  • 50 g de sucre
  • 30 g de beurre salé

Préchauffez votre four à 165°C (pour un four à chaleur tournante - un four "classique" devra être chauffé plus fort, au moins à 180°C).

Réalisez le caramel : faites fondre à feu doux votre sucre dans 3 c. à soupe d'eau. Laissez le sirop se colorer et dorer. Arrêtez le feu avant que le caramel ne brunisse de trop.
Ajoutez le beurre salé et remettez 1 minute sur le feu pour bien homogénéiser le caramel.
Jetez le chocolat cassé en morceaux dans le caramel tiède, toujours sur feu doux. Faites-le fondre doucement en remuant avec une cuillère en bois puis ajoutez le beurre salé en petits morceaux. Laissez tiédir.


Battez énergiquement un pot de mascarpone avec les deux jaunes d'oeuf, le sucre et le fromage blanc, jusqu'à obtenir une crème homogène et fluide.

Montez les blancs en neige et les incorporer doucement, sans les casser dans la crème. Prenez soin de bien soulever votre cuillère afin de les incorporer progressivement. Ils rendront votre crème plus mousseuse.

Ajoutez le rhum, les amandes et la farine. Mélangez bien et doucement.

Versez dans un moule beurré et fariné ("chemisé") ou dans un moule en silicone.
Enfournez pendant 30 minutes.

Laissez reposer le gâteau 10 minutes sur une grille puis démoulez-le...et dressez !

Vous verrez, ce gâteau est si moelleux et tendre (et riche !! Désolée....) que vous n'aurez nul besoin de l'accompagner de crème, uniquement d'un bon thé sencha parfumé aux fleurs....






3 commentaires:

  1. Heu, ça a l'air pas mal du tout ça... Mais pour le coup, j'ai une question idiote : « tiramisu au beurre salé » ? Ça a l'air bien aussi... :)

    RépondreSupprimer
  2. Ok ok, pas de problème ! Je partagerai bientôt avec vous cette délicieuse gourmandise aux allures de pêché ! :)

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails