mercredi 21 octobre 2009

Le gâteau maison des fées

Le premier anniversaire de ma Fripounette est enfin arrivé. Je me suis lancé un défi fou, travailler la pâte à sucre pour réaliser un gâteau 3D invitant au rêve... un travail de thèse durant plusieurs semaines pour compiler les infos, commander la pâte à sucre de toutes les couleurs et deux jours de travail en pointillés pour réaliser mon petit rêve.

La maison est bâtie sur le modèle de la maison des Schtroumpfs tirée du blog Ma petite Pâtisserie et pour nombre de détails, des gâteaux féériques en 3D de l'Anglaise Debbie Brown !


1. Les gâteaux

Faire 2 biscuits madeira dans un bol de 750 ml (pied) et 1 litre (toit).
250 g de farine avec levure incorporée
125 g de farine
250 g de beurre
250 g de sucre en poudre
4 oeufs
1 c.à.c. d'extrait de vanille

Mélanger les deux farines.
Battre le beurre et le sucre jusqu'à obtention d'un mélange crémeux.
Ajouter les œufs un à un en remuant bien à chaque fois, puis l'extrait de vanille.
Verser la farine et remuer.
Enfourner dans un four préchauffé à 160°C pendant 1 h.
Astuce pour démouler un gâteau facilement : beurrer et fariner le moule puis le placer au congélateur le temps de préparer le gâteau.
A la sortie du four, aucun problème de démouler.


2. Une fois refroidis, retirer la croûte tout autour et les tailler : base ronde et toît.
Evider un peu le toit pour qu'il s'emboîte bien dans le petit gâteau.
Découper un emplacement pour insérer une porte.


3. Badigeonner les gâteaux de crème au beurre :

Crème au beurre vanille

125 g de beurre ramolli
1 c.à.s. de lait
375 g de sucre glace tamisé
1 c.à.c. d'extrait de vanille
Mettre le beurre, le lait et la vanille dans un bol. Battre avec un fouet, saupoudrer de sucre glace, en plusieurs fois jusqu'à obtention d'une texture crémeuse et légère.
A étaler, c'est l'enfer !


4. Etaler sur les gâteaux la pâte à sucre.
Lisser et enlever le sucre glace en trop.
Assembler les 2 gâteaux et laisser sécher.










5. Les détails en pâte à sucre


Faire également la porte, la poignée et les poutres qui soutiennent le toit, toujours en créant l'effet bois avec un couteau ou un cure dent. Faire les pieds de champignons avec les chutes.
Faire le chemin en pâte à sucre jaune et étaler un ruban large de pâte verte pour l'herbe. Découper à la molette à raviolis.



Confectionner la cheminée dans de la pâte blanche et aplatir des petites boules et les coller sur la cheminée. Placer la cheminée sur le toit avec du blanc d'oeuf. Faire également les marches.

Une petite fée, des papillons, des fleurs, des feuilles, et des petites boules en sucre multicolores pour agrémenter le tout et cacher les défauts !!!





Pour des vidéos, des exemples, des idées, et voir de pures merveilles, à côté desquelles mon gâteau est un truc mal foutu et affaissé, qui illustre le travail fantastique de certaines pâtissières :

http://gateaudefete.canalblog.com/
http://artamuse.blogspot.com/
http://www.cestmamanquilafait.com/

La pâte à sucre est très difficile à travailler, elle est aussi très très sucrée, de même que la crème au beurre. Je ne suis pas super fière du résultat, mais je me suis bien amusée et mon bonhomme aussi, à le faire avec moi, à le commenter, et tous les deux avec Fripounette à le manger, d'ailleurs, il ne reste plus rien !

2 commentaires:

  1. Superbe gâteau!
    Ta petite fée est toute contente avec son gâteau, elle est fière de sa maman ;-)
    Bravo!
    Nina

    RépondreSupprimer
  2. Merci Nina ;o)
    Ma fille était peut-être encore un peu jeune pour comprendre ce type d'architecture gourmande mais elle était émerveillée, oui.

    Je vois que tu t'es également frottée à ce type de création - avec succès - et notamment à la construction de châteaux ! Tes soldats sont fabuleux, de bonnes idées encore !

    Mais à la gâter comme ça dès leur plus jeune âge, que va-t-on leur faire pour les années qui arrivent ? des opéras ? des stations spatiales ? le défi est infini :o)

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails