dimanche 4 juillet 2010

Cauchemar en cuisine

Aaaaaaah, je suis maudite, ma cuisine est devenue inhospitalière !


Vendredi, poisson à midi, le four rend l'âme et fait sauter les plombs
Samedi, le mixer décide de recracher tout le gaspacho tomates/framboise... par le bas, no comment

Je suis désespérée, retour au fouet, recours au crisp du micro ondes, ouf, il fait four celui-là, pour une fois, ça me sert à quelque chose.
Et ce soir, stupeur et tremblements, il n'y a plus de farine, il n'y aura pas de brioche aux pépites. Bouh, c'est le cauchemar en cuisine !



Je ne me laisserai pas abattre, retour aux pratiques anciennes, à l'huile de coude, retroussons nous les manches, un peu de jugeote, relevons le défi, euh, appelons le dépanneur tout de même (c'est que j'ai prévu une pièce montée en gâteaux pour l'anniversaire de Fripounette, moi ! pas question d'une pièce montée glacée !!!), et serinons l'homme pour le mixer (pas gagné ça, ça marche moins bien que le SAV de Darty) et hop, je me mets au vert pour le reste,.

Les enfants, vous aimez les tomates et les abricots ? Qu'à cela ne tienne, on va décliner une partition en clé de tomates et en clé d'abricots !

Et en avant la musique !

2 commentaires:

  1. Nan mais, c'est vrai, on ne se moque pas d'un plombier sans outils, d'une musicien sans instruments, d'un peintre avec des pinceaux tout rabougris ? N'a plus qu'à devenir une as de la fourchette, si seulement j'avais une cheminée non condamnée, on pourrait faire des expérimentations à la préhistorique !... humpf, la brioche minoenne, ça faisait partie du régime crétois lol ?

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails